Accueil > Patient et accompagnant > Droits et devoirs > Prise en charge de la douleur
Version immprimable

Prise en charge de la douleur 

Réglette d

La douleur n’est pas une fatalité. Elle se prévient, elle se traite.

En effet, il est possible de traiter ou soulager les douleurs aiguës (coliques néphrétiques, fractures...), les douleurs chroniques (mal de dos, migraine, douleurs liées au cancer...) ou celles consécutives à une intervention chirurgicale.

Dès que la douleur survient, il est important de la signaler sans attendre au personnel soignant.

 

Les professionnels de santé de l’établissement s’engagent à tout mettre en œuvre pour prendre en charge votre douleur. Des prises en charge spécifiques sont notamment organisées pour la douleur complexe :

  • du cancer de l’adulte,
  • des patients présentant un trouble de la communication,
  • induite par les soins en pédiatrie,
  • aiguë aux urgences,
  • du patient douloureux chronique.


Comment allons-nous vous aider ?

  • en évaluant systématiquement votre douleur. Pour vous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous indiquer “combien” vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10 ou en vous aidant d’une réglette,
  • en répondant à vos questions,
  • en vous expliquant les soins que nous allons faire et leur déroulement,
  • en utilisant le ou les moyens les mieux adaptés. D’autres méthodes non médicamenteuses sont efficaces et peuvent vous être proposées comme par exemple la relaxation, les massages, le soutien psychologique, la physiothérapie…

 

Les acteurs de la prise en charge de la douleur

Un comité de lutte contre la douleur (CLUD) organise la prise en charge de la douleur au sein de l’établissement.