Version immprimable

Le projet qualité et sécurité 

Le centre hospitalier s’engage a assurer aux patients la qualité et la sécurité de leur prise en charge. Aussi, pour définir et piloter la politique de la qualité et de la sécurité du centre hospitalier, le directeur, le président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) et la commission qualité et sécurité s’appuient sur différentes structures :

Le bureau qualité et sécurité

  • Il élabore la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité, ainsi que le programme d’actions associé.
  • Il coordonne l’ensemble des actions d’amélioration mises en oeuvre dans l’établissement, ainsi que leur suivi et leur évaluation.

Les instances concernées

La Commission Médicale d’Etablissement (CME), la Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Techniques, la Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la Prise en Charge (CRUQPC), le Comité Technique d’Etablissement (CTE), le Conseil de Surveillance.

Les actions sont proposées et mises en oeuvre par les professionnels de terrain dans le cadre :

 

  • de comités ou commissions réglementaires (le comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN) et ses groupes de travail associés,  le comité de lutte contre la douleur (CLUD), la commission du médicament et des dispositifs médicaux stériles, le comité de liaison en alimentation et nutrition (CLAN), etc.) ;

  • d’autres cellules ou comités qualité mis à place dans certaines unités ou par thématique à l’initiative des professionnels (la commission dossier patient, la cellule identitovigilance, le comité plaies et cicatrisation (pour la prévention des escarres), le comité thrombose, les comités linge et déchets, la commission restauration, les Comités de Retour d’EXpérience (CREX), le bureau des risques professionnels, la cellule de gestion des risques, la fédération des vigilances, etc.) ;

  • de chaque secteur d’activité (directions ou secteurs de soins) et des groupes de travail créés ad hoc.

 

Le programme d'actions 

 

  1. Améliorer la gestion des flux de patients
  2. Améliorer le management de la gestion des risques et leur maîtrise
  3. Sécuriser la prise en charge médicamenteuse du patient
  4. Améliorer l’utilisation et la traçabilité dans le dossier patient
  5. Sécuriser l’identification des patients à toutes les étapes de la prise en charge
  6. Assurer la mise en oeuvre effective des droits des patients et favoriser l’implication des usagers dans les projets de l’établissement
  7. Améliorer la prise en charge des patients en fin de vie et en situation complexe (démarche éthique)
  8. Prévenir la maltraitance et promouvoir la bientraitance
  9. Améliorer la qualité de la prise en charge des patients psychiatriques et prévenir le risque suicidaire
  10. Poursuivre l’amélioration de la prise en charge de la douleur
  11. Promouvoir l’éducation thérapeutique du patient
  12. Améliorer la prise en charge nutritionnelle des patients
  13. Améliorer le transport des patients
  14. Prendre en compte le développement durable dans le fonctionnement de l’établissement
  15. Déployer une démarche éthique
  16. Maîtriser le risque infectieux
  17. Maîtriser le risque transfusionnel
  18. Assurer l'accréditation du laboratoire
  19. Sécuriser l'organisation des secteurs d'activité à risque (radiothérapie, médecine nucléaire, endoscopies
  20. Optimiser l'organisation des blocs opératoires
  21. Maîtriser la gestion des équipements et des produits au domicile du patient, la continuité et la coordination de la prise en charge en HAD
  22. Optimiser la mise à disposition de la documentation professionnelle et l'informatiser