Crédit : Jessica Bordeau

Démarche qualité

La politique Qualité du centre hospitalier Métropole Savoie s'articule autour de 7 axes majeurs :

Amélie Benoist

  1. Coordonner les parcours du patient
  2. Sécuriser la prise en charge du patient
  3. Structurer la prise en charge de territoire
  4. Renforcer le management de la qualité et
    de la sécurité
  5. Soutenir et accompagner l'innovation
  6. Améliorer le management des ressources
  7. Anticiper les besoins de santé publique

 

Voir l'image en grand
CHMS, Freepik@Cornecoba

Les certifications et accréditations

  • La certification des établissements de santé par la Haute autorité de Santé (HAS) vise à porter une appréciation indépendante sur la qualité et la sécurité des soins dans les établissements de santé. Le CHMS est certifié par la Haute autorité de Santé avec la note "B" (recommandation d'amélioration) depuis 2019La prochaine visite de certification est prévue en 2024.
    Un score global sera attribué à l'établissement, offrant 3 résultats possibles : la certification (avec ou sans mention), la certification sous conditions, la non certification. Les résultats obtenus par chaque établissement sont diffusés publiquement sur le site de la HAS ce qui permet à chacun de connaître le score global obtenu par son établissement d'accueil.
  • 95 % des analyses des trois laboratoires de biologie médicale du CHMS (Chambéry, Aix-les-Bains et Belley) sont accrédités selon les normes NF EN ISO 15189 et NF EN ISO IEC 17025 par le COFRAC.
  • Le service entretien des locaux, ainsi que la blanchisserie des hôpitaux de Savoie sont certifiés ISO 9001.

  • Le service restauration du site de Chambéry est certifié ISO 22000 par l’AFNOR (Association Française de Normalisation). Cette certification porte sur la sécurité alimentaire des repas, de la fabrication jusqu’à la livraison aux patients et au self du personnel. 

L'évaluation de la satisfaction

Afin d'améliorer la qualité de nos soins et prestations, notre établissement mesure régulièrement la satisfaction de ses usagers afin de connaître de manière objective le ressenti global de ses patients et usagers au cours de leur expérience et de leur parcours de soins dans l'établissement.

La satisfaction des usagers est mesurée de différentes façons : enquête en ligne e-Satis, questionnaires de satisfaction spécifiques à certaines activités...

La gestion des plaintes et des réclamations

Le centre hospitalier analyse aussi les plaintes et réclamations reçues auprès de la direction, en lien avec la commission des usagers. La direction de la qualité et des relations avec les usagers vous informe ensuite des éléments de réponse qui lui ont été apportés par les personnes sollicitées. Une réponse vous est systématiquement adressée.

Les conclusions de l'analyse de chaque réclamation sont aussi utilisées pour mettre en place des actions d'amélioration de nos soins et prestations et éviter que les situations signalées par nos patients et usagers ne se reproduisent et n'affectent d'autres patients ou usagers.

Les Indicateurs qualité et sécurité des soins (IQSS)

Depuis 2008, les hôpitaux transmettent à la Haute autorité de santé des données qui lui permettent de calculer les indicateurs de qualité adaptés à chaque secteur et de suivre leur évolution dans le temps.

Ces IQSS sont nationaux et permettent une comparaison entre les établissements de santé. Ils se répartissent en deux catégories : ceux relatifs à la qualité du dossier du patient, les autres relatifs à la qualité de prise en charge clinique.

Indicateurs hôpital de Chambéry
Indicateurs hôpital Aix-les-Bains Grand Port
Indicateurs hôpital Aix-les-Bains Reine Hortense

Les vigilances

Le CHMS participe activement à la vigilance sanitaire dans les domaines suivants :

  • Sécurité transfusionnelle : sécurité d’utilisation des produits sanguins pour la transfusion des malades par la mise en place de procédures spécifiques, de formation des personnels soignants.
  • Prévention des infections associées aux soins, organisée par le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN), qui réunit l’ensemble des catégories professionnelles concernées (médecins, infirmières, direction, etc…).
  • Pharmacovigilance : Le CHMS participe au réseau de pharmacovigilance qui a pour mission de signaler les effets indésirables et d’’organiser le retrait de certains médicaments en cas d’incidents signalés par les autorités sanitaires.
  • Matériovigilance : suivi des incidents liés aux dispositifs médicaux.
  • Identitovigilance : afin d'éviter tout risque d'erreur d'identité.
  • Biovigilance : prévention des risques d'incidents concernant les prélèvements d'organes et de tissus.